Château Fombrauge

POURQUOI L'ACHETER ?

  • Le plus grand soin est apporté à la vigne pour accroitre la qualité des baies : travail seulement manuel, 2 tris avant la vinification
  • Œnologue conseil de renom : Michel Rolland
  • Acheter un Saint Emilion qui bénéficie des mêmes soins que son illustre frère Château Pape Clément
  • Afin de faire rayonner de nouveau le château Fombrauge en France, à nouveau des investissements importants sont consentis sur le plan technologique et cultural
  • Conscient de la réalité du marché, Bernard Magrez a baissé sensiblement ses prix
  • Une propriété toujours en quête de l’excellence : introduction en 2014 d’un drone qui survole les vignes

Le nom de Fombrauge vient de deux mots : fons brogiera. Ce qui veut dire : source entourée de bruyères et buissons. Ces sources qui ont fait le nom de Fombrauge existent toujours, c’est pourquoi on retrouve un lavoir classé au cœur de leur vignes. L’histoire de Fombrauge est liée à 3 familles, les Canolle, les Dumas, et les Taffard. C’est en 1466 que Jacques de Canolle, premier Seigneur de Fombrauge, achète la propriété. Dumas de Fombrauge met en pratique, souvent de façon empirique, des techniques très modernes pour l’époque en matière de sélection de parcelles, d’encépagement, de travail à la vigne, et de vinification. Toutes ces pratiques seront couronnées de succès, y compris la réussite commerciale. Au 18ème siècle, les vins faits par Dumas de Fombrauge sont principalement vendus en Angleterre, en Hollande et en Allemagne. A l’époque, la propriété de Fombrauge faisait partie des 10 crus de Saint-Emilion et bénéficiait d’une certaine notoriété. Au cours du XIXème siècle, Fombrauge passe aux mains de Ferdinand de Taffard. Avec lui, le cru obtient la médaille d’or à l’exposition universelle de Paris en 1867. En 1987, le château est vendu à une grande maison de négoce danoise. Pendant 12 ans, les vins sont vendus exclusivement sur le marché scandinave, et tombe malheureusement dans l’oubli sur le marché français. En 1999, Fombrauge est acquis par Monsieur Bernard MAGREZ qui met en place dès le printemps 1999 un plan de rénovation et de réorganisation du domaine (jardin, chai, vignoble). La propriété portera, désormais, le nom de Magrez-Fombrauge.

Le Château s’étend sur 75 Hectares dont 58 hectares sont plantés de vignes, sur le terroir d’exception des vins de Saint-Emilion. Le château s’étend sur les communes de Saint-Christophe des Bardes, Saint-Etienne de Lisse et Saint-Hippolyte (communes de Saint-Emilion). L’encépagement de rouge se compose de de 77% de Merlot, 14% de Cabernet Franc et de 9% de Cabernet Sauvignon. La conduite du vignoble est traditionnelle et toutes les opérations se font manuellement. Une carte d’identité a été créé pour chaque parcelle afin d’en connaitre ses points forts et ses points faibles afin d’en tirer le meilleur parti.

A la dégustation, Fombrauge se révéle comme un vin souple et peu volumineux, qui laisse dégager une belle impression de fraicheur.

L’Equipe du Château

  • Propriétaire : Bernard MAGREZ
  • Directeur des Vignobles : Frédéric CHABANEAU
  • Directeur d’Exploitation : Olivier DESMOND
  • Chef de Culture : Emmanuel MASSE
  • Maître de Chai : Gérald MARTINEZ
  • Œnologue : Michel ROLLAND

Les autres vins de la propriété