Moulin d’Issan

POUR LA TABLE DES ROIS ET L'AUTEL DES DIEUX.

POURQUOI L'ACHETER ?

  • Un vin issu du Château d’Issan, élaboré avec le même soin.
  • La signature du Château d’Issan.
  • Les très belles notes de la Presse International pour le Grand Vin démontre le savoir-faire de l’équipe du Château.
  • La vinification est traditionnelle et le vin est élevé dans les mêmes chais que son aîné dont 25% de barriques neuves.
  • Au fil du temps la production du Moulin d’Issan a été diminuée au profit de la qualité.

L’histoire du domaine est avant tout une Histoire de familles, de successions et de transmissions génération après génération. La première référence connue d’Issan remonte au XIIe siècle lors de l’occupation de la Guyenne par les Anglais. A cette période, le Château se nommait La Mothe-Cantenac, avant de devenir le Manoir Théobon. Pendant les siècles suivants, la propriété fût transmise de main en main, d’héritages en mariage. Ainsi, de nombreuses familles se sont succédé à la tête du terroir jusqu’en 1575, date à laquelle la famille d’Essenault en obtint la propriété. Ce sont les cinq générations de descendants de cette famille qui finirent par renommer le domaine, par contraction de leur nom : le Château d’Issan était né. 3ème Cru Classé depuis 1855, le Château n’a pourtant pas attendu ce classement pour se distinguer puisque la réputation de son vin remonterait à la fin du XIIè siècle lorsqu’il aurait été servi aux noces d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri Plantagenêt, futur Roi d’Angleterre, le 18 Mai 1152. Depuis le début des années 1990, sous l’impulsion d’Emmanuel Cruse et de son directeur techniques, une importante rénovation de l’appareil de production a été entreprise et l’objectif est de parfaire sans cesse l’entretien du vignoble et les techniques de vinification. En 2012, Françoise et Jacky Lorenzetti, également propriétaires des Châteaux Lilian Ladouys et Pédesclaux, s’associent à la famille Cruse et œuvrent tous ensemble au renouveau du Château d’Issan qui a pu ainsi regagner toutes ses lettres de noblesse.

A l’instar des Grands Médocs et de leurs terroirs d’exception, le Château d’Issan se trouve sur la « Rive Droite » de la route des Châteaux, à l’entrée du village Cantenac, dans le prolongement des prestigieux crus tels Margaux, son illustre voisin, Léoville Las Cases, Pichon Longueville Comtesse de Lalande ou encore Palmer. Ses sols sont majoritairement argilo-calcaire et donc adaptés au cépage Merlot qui est dominant dans cette partie du vignoble. Il constitue généralement 90 % de l’assemblage, ce qui est unique dans la région du Médoc. L’encépagement, typique de Margaux, se compose de 65% Cabernet Sauvignon et 35% Merlot.  Le vignoble est divisé en plusieurs parcelles et chaque élevage est réalisé en fonction de cette répartition afin de maximiser l’aspect qualitatif. Dès sa réception au cuvier, un premier tri s’effectue sur grappes puis les raisins sont triés une seconde fois sur une table vibrante et descendus, par gravité dans des cuves séparées pour préserver l’identité des parcelles. La vinification se fait dans 37 cuves thermo-régulées en inox, ayant des capacités variant de 70 à 200 hectolitres. Les fermentations se déroulent traditionnellement avec des remontages très doux pour respecter la matière et la vivacité des baies. Les macérations de trois semaines et les fermentations malolactiques s’enchainent et permettent ainsi de descendre les vins en barriques mi-novembre.

A la dégustation, le Moulin d’Issan est ample et velouté. Les arômes dominants au nez sont les fruits noirs telle que la mûre. En bouche le vin est fruité, aux arômes de fruits noirs également, puis ceux-ci laissent place au boisé et à la délicatesse. La fraîcheur et le fruit sont apportés par le Merlot. Le vin est équilibré et voluptueux.

L’Equipe du Château

  • Propriétaires : Famille CRUSE et Famille LORENZETTI
  • Gérant : Emmanuel CRUSE
  • Directeur technique : Éric PELLON
  • œnologue-conseil : Éric BOISSENOT