Le compte à rebours avant les fêtes de Noël a officiellement débuté ! Depuis quelques jours, les rues s’illuminent, les devantures des boutiques brillent de mille feux, les jours rétrécissent et les listes de cadeaux s’allongent… Je ne sais pas pour vous, mais pour moi il s’agit vraiment de ma période préférée de l’année. Certes, il fait froid. Certes, la nuit tombe très tôt. Certes, les films à la télévision sont tous intitulés « Mon Plus Beau Noël » (ou « La Colère des Gilets Jaunes »… au choix!). Mais j’adore cette ambiance qui nous fait sentir qu’un miracle pourrait arriver à tout moment, au coin de la rue. Mais oui, vous savez, cette même rue où se trouve votre caviste préféré. D’ailleurs cela fait déjà de longues minutes que vous errez à travers ses rayons, en quête de la bouteille qui ravira toute la famille pendant le dîner du Réveillon… Quels sont les accords mets et vins des fêtes de fin d’année ?

  Accords mets et vins

Accords mets et vins : un exercice périlleux !

A chaque Noël, le même ballet se met en place… Déjà dans l’après-midi du Réveillon, on observe quelques descentes à la cave et le visage marqué par l’inquiétude et l’interrogation de celui en charge de choisir les bouteilles qui accompagneront les mets délicieux durant ces deux jours. Mais ne riez pas trop vite, car contrairement à ce que l’on peut croire, il s’agit d’une tâche difficile ! Comment bien choisir un vin pour accompagner le repas de Noël ? Sur quels critères doit-on s’appuyer ? Quelle association faut-il absolument éviter ? Alors oui, l’accord met et vin est un exercice périlleux ! Ainsi, nous vous proposons le guide parfait pour choisir les flacons qui accompagneront vos fêtes de fin d’année.

Accords mets et vins : le guide de Noël par Bordeaux Tradition.

Qui dit accords mets et vins; dit forcément mets ! Alors, pour notre guide, nous avons choisi un menu « typique » des fêtes de Noël. L’originalité résidera dans les verres…

 

Nous vous expliquons pourquoi et vous proposons nos stocks encore disponibles :

A l’apéritif :

Notre fantastique MistralGin accompagnera parfaitement vos amuses bouches et permettra d’ouvrir l’appétit de vos convives. Il se démarque par une fraîcheur étonnante alliant une riche palette de saveurs mêlant les plantes aux agrumes, qui vous permettra de l’associer dans un cocktail simple et envoûtant: une rondelle de pamplemousse, quelques brins de basilic ou à défaut de menthe et plein de glace!

 

Les Entrées :

Pour les accords mets et vins de votre plateau de fruits de mer, il faudra favoriser des vins blancs jeunes, plein de fraîcheur et avec beaucoup d’acidité pour supporter l’iode de ces mets.

  • G de Château Guiraud 2017 (noté 90-93 par le Wine Spectator), le vin blanc sec du Château Guiraud, Premier Cru Classé de Sauternes
  • Clos Floridène Blanc 2017, Graves Blanc

Pour les « Huîtres et Crépinettes Truffées » nous avons choisi de vous proposer une sélection de vin rouge. Accord plutôt étonnant… Pourtant un vin rouge élégant viendra soutenir et balancer l’association viande et crustacés de cette entrée typique du Médoc :

  • Les Pagodes de Cos 2010, 2nd vin du Château Cos d’Estournel, 2nd Cru Classé de Saint-Estèphe.
  • Château Smith Haut Lafitte 2009, Pessac Léognan Cru Classé.
  • Château Croix de Reverdi 2015, disponible dans nos chais en magnum, 9 ou 15 litres.

Accords mets et vins

Pour accompagner votre foie gras, beaucoup vous diront de servir un Sauternes. Sauf Ophélie Neiman, qui nous explique qu’elle trouve l’association trop riche, dans son article paru au journal Le Monde : Sauternes, accords et désaccords. Nous sommes d’accord. D’ailleurs nous avions expliqué les différentes associations insolites du Sauternes dans notre précédent article disponible en cliquant ici. Ainsi, pour sortir du cadre, nous vous proposons un accord avec un vin blanc sec dont la minéralité et le gras viendront soutenir la texture du foie gras sans l’alourdir afin qu’il garde son ampleur :

  • Château Pape Clément Blanc 2007 ou 2008, Grand Cru Classé de Graves (notés 19 par René Gabriel et 17-18,5 par la RVF).
  • Château Olivier Blanc 2013, Grand Cru Classé de Pessac-Léognan (noté 16,75 par le Decanter, 93-94 par James Suckling, 93 par le Wine Enthusiast).
  • Château Carbonnieux Blanc 2014, Grand Cru Classé de Graves (noté 91-92 par James Suckling, 17 par René Gabriel, 16-17 par La RVF).

Les Plats :

Pour accompagner le traditionnel civet de gibier (sanglier, cerf, etc…), nous avons réfléchi à des vins plus racés, dans de vieux millésimes. En effet, le gibier est une viande noble. Il est donc essentiel de servir un vin évolué, puissant, avec assez de profondeur et de complexité pour être à la hauteur de ce plat. Nous vous proposons :

accords mets et vins

D’autre part, le fameux chapon ou la dinde farcie se marieront parfaitement avec des vins blancs ou rouges délicats. Les viandes blanches sont des viandes fines, souvent accompagnées d’une sauce crémeuse. Ainsi, les vins qui les accompagnent doivent être portés sur le fruit et la délicatesse :

  • Château l’Isle Fort 2010, Bordeaux Supérieur.
  • Domaine de la Grâce d’Ornon 2014, un Pessac-Léognan Rouge exclusif à notre maison Bordeaux Tradition !
  • Domaine de Chevalier Blanc 2015, Cru Classé de Pessac-Léognan et propriété familiale dirigée par Olivier Bernard, frère de Frédéric Bernard et Président de l’UGCB.

Les Fromages :

Pour les accords mets et vins du plateau de fromage: tout dépend des fromages ! Avec un fromage à pâte persillée, le Barsac s’accordera parfaitement. En effet, dans la partie sud de la région bordelaise, Barsac est réputé pour son fameux vin doux. Comme dans le Sauternais, les sols du Barsac sont argilo-calcaires, graveleux et sableux, mais ils sont moins vallonnés. Ces différentes caractéristiques font du Barsac un vin riche, onctueux et généreux, qui sait se montrer à la fois frais, fruité, nerveux et élégant.

  • Château Climens 2010, 1er Grand Cru Classé de Barsac (noté 17.5-18.5 par la RVF).
  • Château Doisy-Daëne 2014, 2ème Cru Classé de Barsac, disponible dans nos chais en demi-bouteilles.

Avec des fromages à pâte molle, on privilégiera de jolis vins rouges, bien structurés qui viendront soutenir la puissance du fromage :

  • Château Fleur de Gay 1998, un Pomerol prêt à boire.
  • Château Léoville Poyferré 2011, 2nd Cru Classé de Saint-Julien.

Le dessert :

Pour la traditionnelle bûche de Noël, nous choisissons un accord quelque peu inattendu mais très plaisant !

  • Fugue de Nénin 2011, Pomerol.

Tous les vins énumérés dans cet article sont disponibles dans nos chais, alors n’hésitez pas à nous contacter pour une offre en cliquant ici !

Publié le: