20131010_142131[1] 20131010_142223[1]Stephen Carrier a entrepris avec l’aide du propriétaire Lochlann Quinn d’importants travaux de rénovation de tout le chai, cuverie, chai à barriques, réception de vendanges…Tout a été revu. Arrivée de la vendange par cagette, tables de tries uniques à Bordeaux, érafloir de dernière technologie. Ici pas de tri optique. On privilégie le tri manuel avec des équipes qui connaissent bien les raisins. Les raisins, beaux comme du caviar, vont ensuite tombés dans une petite cuve qui sera transportée dans le cuvier et montée à l’aide d’un chariot élévateur afin d’être déversé dans les cuves. Ici tout se fait par gravité, pas de pompe. Les cuves en béton et inox de petites tailles privilégient la gestion parcellaire. Cet équipement est parfait pour faire un grand vin et est opérationnel depuis le millésime 2011. Alors ce 2013 : et bien s’il y avait pas eu la gelée du 27 avril, Fieuzal aurait quasiment fait le plein aux alentours de 40/45 hl/ha. Car ici la politique n’est pas de faire du 30 hl/ha. Ici on veut du grand vin et tout est là pour permettre à Fieuzal de retrouve l’élite des grands vins de Bordeaux. Fieuzal is back! Stephen tu es sur la bonne voie! La vidéo des vendanges à Fieuzal