La Demoiselle de Sociando-Mallet

POURQUOI L'ACHETER ?

  • La garantie d’un vin conservé dans les meilleures conditions, avec un habillage des plus soigné.
  • La Demoiselle de Sociando Mallet s’inscrit dans la lignée de son aîné mais pour un budget plus sage.
  • Un terroir et un vin digne d’un Grand Cru Classé.
  • Encépagement: 35% Cabernet Sauvignon et 65% Merlot.
  • Sociando Mallet est comparé aujourd’hui aux meilleurs Grands Crus Classés du Médoc.
  • 2 cépages, le Cabernet Sauvignon et le Merlot, les deux seigneurs du Médoc, avec des ceps ayant 25 ans en moyenne.
  • Le vin est rond, plein, gourmand avec une intensité constante de l’attaque à la finale.

L’histoire du Château Sociando-Mallet remonte à la découvert d’un document datant de mars 1633 et faisant référence à des terres nobles dans la commune de Saint-Seurin-de-Cadourne, appartenant à une famille d’origine basque du nom de Sossiondo. On retrouve également un document de 1750, relatif à des vignes de la Demoiselle Anne de Sossiondo. Au cours des ans, « Sociondo » (ou « Sossiondo ») est devenu « Sociando » à la suite d’une erreur orthographique. En 1831, suite au mariage de la propriétaire avec un certain Achille Mallet, le domaine est baptisé Sociando-Mallet selon la coutume d’ajouter le nom du propriétaire à celui de son Château. La Demoiselle de Sociando-Mallet est le second vin de la propriété. Le vin tire son nom de la « demoiselle », une espèce de libellule qui vit dans le Médoc.

Depuis le XVIIe siècle, le Château Sociando Mallet occupe la butte de Baleyron, l’un des plus beaux terroirs de graves du Médoc. Le terroir du domaine, composé de 110 hectares dont 85 de vignes, est constitué de graves de l’époque guntzienne, sur un sous-sol argilo-calcaire profond. Il permet aux Cabernet Sauvignon (48%) de mûrir dans d’excellentes conditions et aux Merlot (47%) d’acquérir profondeur et complexité ; le reste de l’encépagement étant complété par 5% de Cabernet Franc. Les vignes sont âgées en moyenne de 30 ans, et l’entretien du sol est fait de façon traditionnelle. Seuls les traitements indispensables contre les maladies sont effectués, afin de préserver la quantité et la qualité de la récolte. Tout le vignoble est vendangé à la main et en cagettes par une équipe de 120 vendangeurs. La distinction parcellaire permet de sélectionner les pièces de vigne qui vont donner la Demoiselle de Sociando-Mallet et celles qui vont donner le grand vin. Les grappes qui arrivent au chai sont triées à la main sur un tapis roulant. La vinification est faite de façon traditionnelle. Le Château Sociando-Mallet dispose de cuves inox et de cuves béton, toutes thermo-régulées. L’élevage de la Demoiselle de Sociando-Mallet se fait pour majeure partie en cuve, de manière à conserver sa fraîcheur et son fruité.

A la dégustation, La Demoiselle de Sociando-Mallet offre un vin frais et fruité, facile et agréable à boire dès ses jeunes années.

 

L’équipe du Château

Propriétaires : Jean et Sylvie GAUTREAU
Directeur technique : Vincent FAURE
Directrice Commerciale : Pascale ROBY CHEVALIER
Maître de chai : Patrice LAUJAC
Chef de culture : Vincent SACCO